RECETTES SELON L'AYURVEDA

Depuis mes consultations en Ayurveda et les ateliers Alimentation, je suggère à certains d'introduire une ou plusieurs fois par semaine des repas végétariens. Mais ce n'est pas simple pour tout le monde ! Alors je vais partager quelques recettes simples que je fais au quotidien.

Mon objectif n'est pas de vous faire manger indien mais plutôt de puiser dans les recettes traditionnelles d'ici ou d'ailleurs où l'on retrouve une belle harmonie entre céréales, légumes, légumineuses, épices ou herbes aromatiques.

 

Pour chaque recette, j'ajouterai quelques annotations spécifiques en fonction des Doshas. A noter que la base des recettes est plutôt pour le Dosha Pitta, car c'est celui qui devrait avoir l'alimentation la plus simple, avec peu d'épices et peu d'huile. C'est mon cas alors cela tombe bien ! 

 

Quelques indications de base en fonction de votre dosha prédominant ou en excès ou en fonction de la saison :

  • Vata : peut manger de tout, en adaptant les quantités en fonction de son appétit. Doit faire surtout attention à la régularité des horaires de repas, à manger en conscience et ne manger ni trop léger, ni trop froid ni trop rapidement.
  • Pitta : a besoin de bonnes quantités de nourriture du fait de son feu digestif relativement fort. Il est bénéfique pour lui d'adopter si possible un régime végétarien lui permettant à chaque repas d'avoir une bonne portion de céréales (en effet, pour l'Ayurveda les viandes ou poissons associés aux céréales crée de l'Ama : nourriture non digérée à la base de nombreuses maladies).
  • Kapha : doit veiller à avoir une nourriture légère, bien épicée et éviter particulièrement les laitages, lourds et humidifiants. 

 

Si vous n'avez pas fait encore d'atelier ou de bilan ayurvédique et que cela vous intéresse - plus d'information sur la page www.ayog-stages.fr/ayurveda/

mer.

18

mars

2020

Risotto à ma façon

Voilà la version italienne du Kitcharee indien - du riz et des légumes mijotés ensemble avec des herbes à la place des épices ! 

 

En ce début de printemps, j'ai choisi quelques champignons et jeunes pousses d'épinard, de la carotte pour la couleur, un peu de navet ! Du thym et de l'échalote pour leurs parfums et du persil pour les vitamines, du curcuma et sel, poivre. Un soupçon de crème fraiche et de parmesan pour les gourmands.

 

- Faire revenir dans l'huile d'olive l'échalote ou l'oignon et un peu persil puis les champignons émincés. Ajoutez le riz préalablement rincé ; un riz rond ou semi-complet avec un durée de cuisson de 15mn environ. Mouiller avec un peu d'eau, rajouter la carotte et le navet coupés en petits morceaux, le thym, sel et poivre. Remettre un peu d'eau et laisser cuire doucement. Puis en fin de cuisson, rajouter un peu d'eau si nécessaire puis les pousses d'épinards et le persil grossièrement coupés, un peu de crème fraiche pour ajouter de l'onctuosité, remuez et laissez 2/3 minutes à couvert hors du feu pour finir la cuisson en douceur. Parsemez de copeaux de parmesan et le tour est joué. 

 

Le persil est riche en sels minéraux, vitamines et fer et est donc un bon complément nutritionnel. Il est légèrement chauffant et donc intéressant en cette période printanière où l'on peut craindre encore les refroidissements. 

 

Le thym a des vertus très intéressantes en hiver. Il est piquant, chauffant et stimule la digestion. Il est aussi antitussif bon pour la bronchite ou les inflammations de la gorge. Son action est reconstituante pour le corps et l’âme. Il écarte les pensées troubles, l’anxiété et le manque de stimulation que peut provoquer parfois le froid et l'humidité de l'hiver. Excellent pour Kapha et Vata. 

 

C'est un plat tridoshique.

Pour Vata : rajouter peut-être un peu plus d'huile pour la cuisson et des légumes bien denses, bien nourrissants et du poivre 

Pour Pitta : pas trop de poivre et plus de riz en fonction de l'appétit

Pour Kapha : plus de poivre, privilégier les légumes moins denses, plus verts avec une proportion moins importante de riz, de parmesan et de crème.

mer.

22

janv.

2020

Minestrone gourmand

En cette journée hivernale, j'ai voulu m'essayer à un Minestrone plus authentique. Comme nos soupes paysannes d'antan, ce plat d'origine italienne est un mélange de légumes, légumineuse et céréale. 

 

Comme je l'explique dans les ateliers Alimentation & Ayurveda, c'est un plat très digeste car tous les ingrédients ont mijoté ensemble, pris le temps de se connaître et de devenir amis ! C'est à dire, que dès la première bouchée, le corps va savoir instantanément de quels enzymes il a besoin pour digérer l'ensemble du plat.

Lire la suite

sam.

11

janv.

2020

Minestrone express

Le cours du vendredi matin est souvent l'occasion d'échanges dans le vestiaire : ce midi mon élève I. était désespérée de trouver chaque jour de nouvelles idées pour cuisiner. 

 

Les Minestrone sont une base à décliner de milles façons autour d'une pâte et de légumes cuits dans leur jus. On y rajoute un peu fromage.

Ce midi, voilà ce que je me suis cuisinée :

Légumes : 1 bonne cuillerée d'huile d'olive, 1 demi-carotte coupée en petits morceaux, 2 feuilles de Pak Choi (choux chinois en photo ci dessous), un peu de choux chinois frisé, du sel, du poivre et de l'eau

accompagnés par des spaghetti de riz que j'ai cuit à part.

 

Certaines pâtes peuvent être aussi cuites directement avec les légumes.

 

Pour l'association des légumes - pensez au drapeau italien : vert, blanc et rouge ce qui va permettre d'avoir des légumes complémentaires d'un point de vue nutritif

Carotte, navet, brocoli

Carotte, fenouil, feuilles d'épinard

Carotte, poireau blanc et vert (le poireau se suffit presque tout seul)

Carotte, navet, côte de bette

Courge,....

Pour les Vata, on insiste bien sur l'huile,

Pour les Pitta, pas trop de poivre et piano sur le fromage,

Pour les Kapha, peu d'huile, de fromage e de pâte mais plus de poivre !

mar.

12

févr.

2019

Coucous végétarien

Une recette toute simple à déguster tout au long de l'année avec les légumes de saison.

 

Légumes et épices :

Graines de coriandre et de cumin à faire chauffer dans l'huile ou le ghee. 

Rajouter les carottes, couvrir d'eau en rajoutant les épices en poudre : cannelle, cardamome, curcuma, asafoetida, et le raz-el-hanout*, fleur de sel

Rajouter ensuite quelques pois chiche et raisins secs. Dans cette recette, j'avais mis de la patate douce, du fenouil et pak-choï (chou chinois) que je rajoute au fur et à mesure en fonction des temps de cuisson.**

J'achète les pois chiche déjà cuits en bocal, en revanche je prends le temps d'enlever la peau blanche peu digeste.

 

Semoule : de blé semi-complète.

Faire chauffer la semoule avec un plus ou moins d'huile, verser l'eau brûlante avec un peu fleur de sel. Couvrir et laisser gonfler quelques minutes en dehors du feu. Egrener avec une fourchette.

 

Vata : cuisiner avec un peu plus de matières grasses et des légumes racines.

Kapha : rajouter plus de raz-el-hanout, privilégier des légumes plus légers que les légumes racines.

 

* le raz-el-hanout est un mélange d'épices composé le plus souvent de cannelle, gingembre, coriandre, cardamome, muscade, poivre noir et curcuma. J'achète celui de l'épicerie de Talensac à Nantes qui est bien épicé.

** je commence donc toujours pas éplucher et couper le légume racine le plus dense (la carotte en l'occurence bien souvent) qui va commencer à cuire pendant que je continue à préparer les autres légumes du plus dense au moins dense, les mettant à cuire au fur et à mesure.

0 commentaires

lun.

11

févr.

2019

Tarte carottes, chèvre, noisettes

Je suis fan de cette tarte pour le craquant de la pâte et des noisettes et le moelleux des carottes.

Merci à mon amie Martine dont je m'inspire largement!

 

Garniture 

Concassées les noisettes (10/12).

Râper 3/4 belles carottes. Faites revenir dans l'huile ou le ghee les épices en grains que vous aimez (j'adore la coriandre et le cumin) puis rajouter vos carottes et éventuellement d'autres épices en poudre, salez. On peut aussi râper d'autres légumes. Laisser cuire une dizaine de minutes en couvrant. Pendant la cuisson, vous avez tout le temps de préparer la pâte. Pensez à préchauffer le four.

Etaler un peu de chèvre frais (1/2 petit chèvre) sur la pâte puis recouvrir avec les légumes et parsemez de noisettes concassées (10/12).

Cuire 30mn environ à 200 degrés.

 

Pâte

J'ai du mal à me tenir à des proportions. C'est aussi en fonction de votre plat à tarte. En fait, c'est très simple. Environ 200 g de farine de petit épeautre*

2 cs d'huile d'olive et de l'eau à rajouter petit à petit

1 pincée de sel

Etaler la pâte à la main directement dans le moule.

 

Pour la farine, j'utilise du petit épeautre pour changer du blé que je consomme en pain et en pâte. Il est vraiment préférable de n'avoir qu'une céréale par repas pour faciliter la digestion. 

Je fais la tarte aussi pendant l'automne avec de la courge butternut que je coupe en fines tranches.

  

Vata : bien huiler les légumes et veiller à ce qu'ils soient bien cuits.

Kapha et excès de Kapha : avec modération et plutôt le midi car le soir cette tarte est un peu trop riche entre le chèvre et les noisettes. Rajouter du poivre noir.

 

 Conditions

Débutants ou expérimentés

 

Réservation

mail à contact@ayog.fr

09 51 47 09 02


Inscription

Nous envoyer le bulletin

 


 

 

Plus d'info sur Ayog : l'enseignement, les cours hebdomadaires sur www.ayog.fr

Bulletins d'inscription

Télécharger et renvoyer nous votre bulletin d'inscription

 

BULL_INSC_RETRAITE_YEU2020.pdf
Document Adobe Acrobat 214.8 KB
Bull-insc-stage-Août2020_HAMEAU.pdf
Document Adobe Acrobat 551.9 KB
Bull-insc-stage-Juillet2020_GRIMONE.pdf
Document Adobe Acrobat 465.6 KB